Fondation Tabah, Émirats arabes unis

Sur la base de notre rapport précédent et en tenant compte des nouvelles fatwas du Dr Sheikh Ali Gomaa et du Conseil de Fatwa de Tareem, Tabah approuve le plan du HCR de distribuer des marchandises plutôt que de l’argent liquide à condition que le HCR puisse montrer que les marchandises sont achetées à un prix de marché équitable, et fournisse des preuves de livraison desdits produits. En outre, le HCR peut utiliser la Zakat pour couvrir les frais liés au stockage et au transport desdits biens. Cet arrangement n’est recommandé que dans les endroits où le besoin de distribution en nature est plus élevé que la distribution d’argent en espèces, ou lorsque la distribution d’argent n’est pas possible, ce qui est le cas de l’opération du HCR en faveur des réfugiés Rohingyas au Bangladesh.

Le Conseil de la Fatwa de Tarim

Cheikh Ali Gomaa

Cheikh Abdallah Ben Baya

Site Footer